0

Avalon – Liste Blitz “découverte”

Nov 29 alkemy_the_game  

avalon-offre-decouverte

Garlan, Prêtre de Campagne, 2 Recrues, 2 Arbalétriers, Chevalier errant
7 figurines – 5 cartes

Quelques généralités :
Cette liste vous permettra d’explorer (en partie) le côté brutal de la faction Avalon. C’est évidemment Garlan le plus impressionnant de la liste, on le retrouve d’ailleurs très régulièrement sur les tables de jeu. Mais vos troupes ne sont pas en reste avec notamment les arbalétriers et leurs carreaux assez meurtriers. Cette composition vous octroie un nombre de figurines assez standard dans le format de jeu Blitz. Attention néanmoins, vous avez 2 cartes multi-figurines (les recrues et les arbalétriers), ce qui veut dire qu’en terme de nombre d’activations, vous en aurez très certainement moins que votre adversaire.
Il ne faudra donc pas trop prendre de risque en début de partie pour éviter de perdre prématurément Garlan ou le Chevalier-errant juste parce que votre adversaire aura l’occasion de jouer 2 figurines en fin de tour (alors que vous aurez déjà tout activé). Ces deux figurines peuvent faire des ravages chez l’adversaire tant qu’elles sont dans le « blanc » (surtout Garlan).
Avec cette liste en particulier, la partie commence vraiment très tôt … En effet, les lignes de vue vont avoir une importance primordiale pour vos arbalétriers. Des décors bien placés et un déploiement judicieux vous permettront en début de partie de ne pas utiliser les points d’action des arbalétriers pour les déplacer et de les faire tirer à de multiples reprises. Quelques carreaux qui font mouche et les figurines de votre adversaire seront bien affaiblies.

Jouer cette liste :
Une solution envisageable pour rattraper le retard en nombre d’activations est d’essayer de prendre l’avantage sur les objectifs assez rapidement. En effet, avec une avance significative, il est envisageable de « passer » au lieu d’activer une figurine. Si votre adversaire passe aussi, vous prendrez l’avantage aux points, sinon, vous réduirez l’écart entre les nombres d’activations restantes.
Pour cela, sans exposer vos figurines « maîtresses » trop rapidement, il faudra commencer par avancer vos pions : les recrues. N’hésitez pas à les utiliser pour aller chercher un objectif ou harceler une figurine adverse (pour lui faire dépenser des PA (Points d’Action)), elles sont de toute façon « sacrifiables ». Vous aurez le temps plus tard dans le tour de les venger avec Garlan et le Chevalier-errant. Les arbalétriers quant à eux seront activés dès qu’une cible ou plusieurs cibles se présenteront et essayeront de l’affaiblir voir de l’éliminer.
Les deux figurines à ne pas lâcher des yeux sont évidemment Garlan et le Chevalier-errant. Ces figurines disposent de « Coriace » et font de gros dégâts (avec Garlan qui est un peu hors normes). De plus, entre Garlan qui possède 4 PA et le Chevalier-errant qui en possède 3, vous avez des figurines avec un bon rayon d’action et polyvalentes : elles peuvent tout aussi bien aller distribuer des baffes que jouer les objectifs. Vous les jouerez donc en fonction de l’approche de votre adversaire. Par exemple, si votre adversaire vous laisse 2 figurines à moins d’un pouce l’une de l’autre, une charge de Garlan sur les deux pourrait suffire à vous en débarrasser (deux figurines adverses de moins ! Ça fait mal…).
Votre prêtre de campagne viendra soutenir ces 2 pièces principales avec notamment sa formule « Prière aux pierres » qui viendra augmenter votre « Coriace » d’un cran, mais aussi avec la formule « Litanie des Ronces » qui combinée à la réduction des dommages (grâce à Coriace) pourrait dissuader l’adversaire de vous attaquer. Enfin, ne surtout pas oublier (cela arrive fréquemment au début) la compétence « Autorité religieuse » qui vous permettra de « transformer » votre Chevalier-errant en une figurine avec un potentiel de 4 PA.

Les figurines :

  • Les recrues : elles vont vous servir à couvrir le terrain et aller chercher des objectifs. Elles seront même sacrifiées pour permettre aux autres figurines d’entrer en action de manière plus efficace. Bref, elles permettent de « disperser » les PA adverses.
  • Les arbalétriers : Leur rôle est d’affaiblir l’adversaire grâce à leurs tirs. Pour cela le positionnement des décors et leur déploiement doivent être bien calculés. Un petit double 6 et vous verrez que l’adversaire fera des détours pour ne pas rester dans la ligne de mire …
  • Le chevalier-errant : Figurine très polyvalente, son rôle sera fonction de ce qui se présentera en face, il peut jouer agressif en combat ou le scénario. Sa table de dégât est correcte mais il dispose d’une défense un peu faible (bien qu’il la compense en partie avec sa compétence « Coriace 1 »). Il pourra accentuer son côté défensif grâce aux formules du prêtre. Il dispose de 3 PA, et potentiellement 4 avec l’Autorité religieuse du prêtre. Bref, vous l’avez compris, son efficacité redoutable sera grandement accentuée par la présence du prêtre à proximité.
  • Le Prêtre de campagne : C’est la figurine de soutien de votre liste. Il faut essayer de le placer de manière centrale pour que les autres figurines tirent pleinement partie de ses 2 formules, mais aussi de sa compétence « Autorité religieuse » … Je me répète, mais n’oubliez pas ce PA fourni par votre prêtre …
  • Garlan : C’est LA figurine brutale de la faction Avalon (voir de l’ensemble des factions… enfin presque). Comme tous les héros, c’est une pièce centrale de votre composition. Attention néanmoins, même s’il est « Coriace », sa défense n’est pas exceptionnelle et il se fera facilement touché. Donc ne l’exposez pas trop en début de partie. Si vous le faites charger dès son premier PA, il faut essayer de faire une charge « multiple », sinon, s’il élimine la figurine adverse en 2 PA par exemple il vous restera 2 PA que vous ne pourrez pas utiliser, c’est dommage …

Bon jeu !

 

About alkemy_the_game