0

Lumière pâle #3 – Lueurs 4

Jan 23 alkemy_the_game  

Plus loin au sud, la caravane marchande atteignait enfin le Fleuve de la Corne. Ils avaient avancé au rythme lent des jharals-à-deux-doigts, suivant la limite entre les provinces du Beïdai et du Xidai pour rejoindre la prospère ville de Jiao Qiào.
La ville était bâtie comme un pont au-dessus d’une large boucle du fleuve et s’était enrichie du commerce terrestre qu’entretenait l’empire de la Triade avec son ennemi intime, le royaume avalonien. Les plateaux crayeux dans lesquels le fleuve creusait son lit étaient sillonnés de profondes gorges peu aisées à franchir et Jiao Qiào offrait un point de passage idéal.

La ville s’annonçait de loin avec ses hautes tours de communication qui tranchaient sur les murailles jaunes, nettement moins élevées. Les rouges, bleus et verts des toitures brillaient au soleil de ce printemps naissant, donnant l’illusion d’un banc de perches multicolores flottant dans un étang calme.
Mais rien dans la province du Xidai ne peut être qualifié de calme. Sa longue et cahoteuse histoire, sa proximité avec Avalon, les troupes et faux commerçants qui la traversent l’empêchent, même dans ses villages reculés, de bénéficier de la sérénité que l’on peut ressentir sur les pics isolés du Shenyan ou du détachement qu’ont atteint certains anciens soldats dans les steppes désolées du Nandai. Impossible ici de se laisser aller au plaisir de la rencontre avec un étranger de passage, il faut en obtenir des informations et lui en donner en échange, le moins possible. Tout n’y est souvent qu’apparence et ce jeune vendeur de galettes ambulant croisé au hasard d’une rue pourrait bien se révéler être un dangereux membre de la garde cobra.

Les oncles Lùo étaient soulagés d’arriver enfin à Jiao Qiào, ils allaient pouvoir reprendre contact avec leurs correspondants.
– Oncles, est-il temps ? demanda celui d’entre eux qui n’était pas un Lùo.
– Oui, va à la tour nord et confie toi-même les messages aux harpies. Ne reviens que lorsque tu auras reçu une réponse pour chacun des messages. N’oublie pas qui tu es !

– Il est prêt et correctement formé. N’as-tu pas noté la façon dont il s’est adressé au guide de la caravane ?
– Peu importe, je n’aime pas savoir un de nos yanpin’ seul.
– Je n’ai pas ressenti sa présence depuis notre départ, dit le premier en changeant brusquement de sujet.
– Moi non plus. Tu as la même étrange impression que moi, je le vois, chuchota-t-il en lissant sa longue barbe blanche. Mais la Tortue va bientôt laisser la place à la Vipère dans le ciel. La nuit dernière, ses étoiles étaient encore obscurcies par la clarté de Hannah mais l’endormissement de la Tortue est pour bientôt.
– L’endormissement est pour bientôt, je l’ai vu aussi. C’est notre retour sur le canal qui m’inquiète…
– Cela fait plus de trois cycles maintenant, « les dunes sont neuves » comme disent les Khalimans.
– La Loge ne dort pas et souviens-toi à quel point elle s’était rapprochée de nous.
– S’approcher n’est pas toucher. Et puis, elle va bientôt avoir de quoi s’occuper.

About alkemy_the_game