Interview de Nicoleblond par Mellal

flyer des 10 ansLe dimanche 3 juillet se tenait la finale Alkemy à Sartrouville (78). C’était ma quatrième participation et à chaque fois, l’équipe Alchemist Miniatures réserve des surprises. Cette année, avant l’annonce des résultats, ils ont expliqué qu’un deuxième Kickstarter allait être lancé à la rentrée, et il était remis à chaque participant une enveloppe avec un futur profil de jeu, ainsi qu’une annonce pour les 10 ans du jeu, qui se tiendront en mars/avril 2018, avec une journée spéciale proposant 3 nouveaux projets… Les spéculations les plus folles ont alimenté le chemin du retour avec les 2 personnes avec qui j’ai fait le trajet. Je me suis dit que le meilleur moyen d’en savoir plus sur tout ça, était d’interroger Nicoleblond…

Mellal : On était habitué aux surprises lors des finales, mais il y en avait plusieurs lors de la dernière… Annonce d’un deuxième Kickstarter, annonce de l’anniversaire des 10 ans en 2018 avec présentation de 3 projets. Concernant le Kickstarter, nous avons commencé à en savoir plus à travers le site et les forums, peux-tu nous expliquer ?

Nicoleblond : Ce deuxième Kickstarter vient dans la continuité de ce que nous entreprenons depuis que nous avons repris le jeu. Dès le début de la reprise de la license, un des projets était de faire revenir Alkemy en magasin et ce projet va dans ce sens. Il y a plus de 3 ans, nous sommes partis de zéro, avec peu voire pas d’expérience dans certaines domaines concernant tout ce qui tourne autour d’un jeu de figurines, et ce n’était pas envisageable de porter ce projet tout de suite. Nous sommes désormais à cette étape, c’est à dire le retour en magasin.

visuel de la boîte de base alkemy

Mellal : Et sur quoi va porter le Kickstarter alors ?

Nicoleblond : Ce projet va permettre de nous aider à financer en premier lieu une boîte de base pour 2 joueurs, avec tout ce qu’il faut dedans pour jouer directement, c’est à dire les figurines bien sûr (en plastique, très faciles à assembler), tout le matériel (livret de règles, les dés, le mètre-ruban, feutre effaçable, les cartes de profil, les cartes de combat, les pions bornes et composants pour les alchimistes) mais aussi un tapis de jeu imprimé, 6 décors imprimés à monter et le livre de scénario. Cette boîte sera suffisante pour commencer à jouer à Alkemy.

tapis alkemy pour la boîte de base, pour le kickstarter

Mellal : Et pour ceux qui possèdent déjà tout le matériel, ce Kickstarter ne s’adressera pas à eux ?

Nicoleblond : Si, car nous n’oublions pas la communauté « Alkemyesque » sur laquelle nous comptons, et le premier Kickstarter avait été réussi grâce à eux, et de façon plus large grâce à la communauté des figurinistes. Comme pour tout projet, nous avons besoin de tout le monde, et de mettre toutes les chances de notre côté. C’est pourquoi nous allons proposer, en plus de la boîte de base, des nouvelles figurines qui intéresseront les joueurs qui possèdent déjà le matériel et qui ne seront pas intéressés par la boîte de base. Nous avons déjà commencé à dévoiler des concepts, il devrait y avoir le collecteur du savoir pour la garde cobra, les 3 guerriers-vent corbeau pour la Nation Aurlok, le Géolier et l’alchimiste sanctifié pour les Sanctifiés (sous-faction Avalon), Litam Bint Sorhna et ses 3 ondins pour la Sororité et Fadela (sous-faction Khalimane), Nas~Far’k pour les Naashtis, l’Apprenti de l’écume pour l’Utopie, Toh Rok pour le clan Auroch, Hakan Le Borgne (nouvelle sculpture) pour les Evadés et un 2ème émissaire pour le livre de scénario. Il y aura possibilité de prendre aussi le livre de scénario à part, ou bien le tapis de jeu, ou bien les décors…

Concept pour la figurine alchimiste sanctifié

Mellal : Sur les forums, nous avons pu lire qu’un sculpteur de l’équipe originelle réalisera une sculpture, on peut avoir un nom ?

Nicoleblond : Si je te dis que son prénom débute par la première lettre de l’alphabet, et que son nom, par la 3ème lettre de l’alphabet, ça devrait te donner des indications 🙂 . Il nous paraissait important de faire appel à lui pour les 10 ans du jeu, c’est symbolique, nous savons aussi que ça va faire plaisir à la communauté. Je l’ai sollicité et il a répondu favorablement malgré un emploi du temps chargé apparemment. Comme ses figurines de prédilection était les Aurochs, il nous a semblé logique de lui confier le héros Toh Rok du Clan Auroch.

Les 3 guerriers vent corbeau pour la Nation Aurlok

Mellal : Et penses-tu que le financement d’une boîte de base lancée sur Kickstarter va trouver écho ensuite en magasin ?

Nicoleblond : Oui, car nous pensons vraiment que le jeu a besoin d’une boîte de base pour un retour en magasin. Nous avons eu des discussions avec différents responsables de magasin et leur retour confirme ce choix. Ensuite, on peut penser que Kickstarter et magasin sont incompatibles, c’est vrai qu’on peut lire et voir différentes choses sur le sujet, mais nous pensons que l’un n’empêche pas l’autre, ou plutôt que l’un ne nuit pas forcément à l’autre. Avec ce projet, notre besoin en financement va être « modique » au regard d’autres projets de grande envergure (Zombicide, Conan, etc.). Notre ampleur de communication est proportionnelle et l’on ne va pas réaliser les incroyables chiffres que l’on peut voir parfois, et ne pas toucher autant de monde que le font ces projets de grande envergure. Ainsi, ça va laisser largement la place pour des acquéreurs qui iront dans leur boutique locale, qui fréquentent peu ou pas Kickstarter. Ils pourront découvrir la boîte de base à ce moment là aussi. Et pour revenir sur les projets de grande envergure, certains ont très bien fonctionné sur Kickstarter et ça ne les a pas empêché de connaître le succès en magasin aussi. Les magasins sont importants, ils sont souvent le point d’ancrage local, le lieu de réunion des joueurs, et les personnes qui y travaillent connaissent les produits, savent conseiller. C’est vrai que ça peut paraître paradoxal pour le projet que nous lançons, c’est à dire lancer un projet sur Kickstarter pour faire revenir le jeu en magasin, mais nous sommes persuadés que faire revenir le jeu en magasin est primordial et essentiel. Pour nous, la proximité est importante, nous le sommes auprès de notre communauté, et nous restons persuadés que les joueurs sont attachés à leur boutique locale. J’ai lu dernièrement sur Facebook l’arrêt d’un magasin sur Meaux et les commentaires des personnes qui fréquentaient ou qui avaient fréquenté il y a plusieurs années le magasin étaient touchants. Beaucoup disaient avoir découvert plein de jeux grâce à la boutique, et ils parlaient également du cercle des joueurs.

Mellal : Avez-vous prévu des add-on, des stretch goals ?

Nicoleblond : C’est encore en cours de réflexion mais oui, il y aura des stretch goals. Dans le livre de scénario, il y a plusieurs scénarios qui font appel à des pions objectifs, tel que les bornes, les coffres, les spores, les lampadaires, donc on peut facilement imaginer remplacer les pions bornes qui sont dans la boîte de base par des pions objectifs par exemple. On peut facilement imaginer des figurines supplémentaires gratuites aussi, débloquées à partir de certains paliers. Egalement, notre souhait serait aussi d’aller plus loin que la boîte de base, et de proposer à côté de celle-ci, des starters blitz et listes blitz. La boîte de base sera avec les 2 factions Khaliman et Triade de Jade, et nous souhaitons proposer des starters (boîte avec figurines et le matériel de jeu) pour Avalon, Aurlok, Evadés, Naashti et Utopie, et des listes blitz (boîte avec figurines mais sans matériel de jeu) pour khaliman, la garde cobra, clan walosi, clan auroch, etc. Je ne suis pas sûr que nous pourrons tout faire mais c’est en tout cas l’idée…

Pions objectifs Alkemy

Mellal : Pouvons-nous parler de ce qui a été annoncé sur le flyer remis lors de la finale, c’est à dire les 10 ans du jeu qui se tiendront en mars, avec présentation des 3 projets ?

Nicoleblond : Alors, nous avons mis la date de mars, mais peut-être que ça sera avril, ce n’est pas encore arrêté. Ce que nous souhaitons faire, c’est de faire coïncider la livraison du kickstarter avec cette journée également. Ainsi, les personnes qui viendront lors de cet événement pourront venir retirer ce qu’ils ont pledgé, et en profiter pour découvrir 3 projets autour de l’univers Alkemy. Alkemy va avoir 10 ans d’existence en 2018, la première sortie en magasin date de février 2008 et donc il nous semblait important de fêter les 10 ans du jeu en organisant une journée spéciale. Concernant les 3 projets, 10 ans, c’est aussi une bonne date de départ pour se projeter dans le futur. Alkemy possède un vrai univers et il est possible de décliner pas mal de choses autour de celui-ci.

Mellal : Est-ce que tu peux nous en dire plus sur les 3 projets ?

Nicoleblond : Le premier de ces projets est une idée qui nous est venue il y a 3 ans je crois, lorsque nous étions à la convention des Dragons de Vaires à Vaires Sur Marne (94). On était sur la finalisation de la reprise de la license. Il y avait une grande table de jeu avec 6 joueurs environ, comme on peut le voir souvent dans les conventions, et nous nous sommes dit que ça serait intéressant d’avoir quelque chose dans cet esprit pour Alkemy. C’est à dire avoir une table de jeu avec plusieurs joueurs autour de la table, mais plutôt dans un sens coopératif, ce qui semblait être le cas de la table que nous voyions de loin. Nous avons conservé cette idée en tête. Ainsi, ce premier projet s’intitule pour l’instant « La découverte du Shaal », le nom n’est pas définitif. L’idée, c’est d’avoir entre 4 à 8 joueurs qui puissent jouer ensemble autour d’une table de façon coopérative, dans un système de campagne avec une trame narrative. Chaque joueur jouera 1 figurine, on reprend tout le système du jeu de figurines, les dés, les cartes de profil. Nous avons déjà la « trame », chaque joueur incarnera un personnage de la Loge avec une intrigue autour du Shaal. Pour expliquer un peu ce qu’est la Loge et le Shaal, il faut revenir à la base de l’Univers. Pour tenter de faire « court », on a « Elle » qui est la créatrice de la planète Mornea, « Elle » crée les 4 architektes (Khalim pour les Khalimans, Aurlokan pour les Aurloks, Naash pour les Naashtis et Orhom pour les Triadiques). Ces 4 « enfants » vont créer les saisons, les reliefs de la planète Mornea, ainsi que leur « descendance ». Au fur et à mesure des cycles, Mornea se peuple, des tensions apparaissent entre les nations, la guerre alchimique survient et la paix arrive ensuite, mais toujours avec des tensions latentes, des événements qui ne semblent pas « naturels ». Certains personnages prennent conscience qu’une « entité » (le Shaal) est derrière tout ça et ils constituent la Loge pour « combattre » cette entité et ses représentants. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la genèse de l’univers, il est possible de consulter et télécharger egenesis : http://alkemy-the-game.com/fr/egenesis-le-livre-de-regles/ .

Garde Cobra contre Utopie


Mellal : 4 à 8 joueurs, est-ce qu’il y en a un qui jouera le maître du jeu en quelque sorte ?

Nicoleblond : Non, ce que nous avons prévu, c’est d’avoir un système automatisé, donc les joueurs joueront ensemble contre un système. Après, on va faire en sorte d’avoir un système « intelligent » et non prévisible. Ce à quoi nous réfléchissons également, c’est le fait que le système soit joué par un joueur qui perd son personnage en cours de jeu. L’idée de ce projet est d’apporter une expérience différente du jeu de figurines, tout en conservant la simplicité des mécanismes, dans un système de campagne avec une trame narrative. Tout ça est encore en cours d’élaboration mais on prévoit évidemment un système d’expérience pour les personnages, on réfléchit à un système de plateau modulaire qui permettrait de varier la disposition des scénarios. Au final, ce projet aboutirait sur un livre de campagne avec plusieurs scénarios, peut-être quinze ou vingt, et bien sûr toute l’histoire qui est un aspect important dans Alkemy. C’est fort possible aussi que le projet aboutisse sur une « boîte » qui comprendrait tous les éléments nécessaires pour jouer cette campagne. Parallèlement au développement d’un projet, il faut penser à l’aspect commercial, à sa réalisation et il faut réussir à combiner le côté « jeu » et le côté « production ». Pour l’instant, nous sommes dans la phase développement, et la première étape est de présenter ce projet lors des 10 ans.

Mellal : Second projet, un jeu de cartes « l’éveil de la loge », on s’écarte du jeu de figurines.

Nicoleblond : Oui, c’est pas incompatible 🙂 . Comme dit plus haut, Alkemy a un univers riche et large pour permettre pas mal de déclinaisons. En fait, l’approche est assez simple. Avant d’être « éditeur » d’un jeu de figurines, on est joueur. Je fais parti du club de jeux et figurines de Sartrouville, j’y vais 2 à 3 fois par mois, beaucoup de jeux différents sont joués, que ce soit des jeux de figurines, des jeux de plateau, des jeux de cartes, et c’est intéressant de découvrir différents aspects autour de l’univers des jeux. C’est tout autant intéressant de jouer au jeu de figurines Alkemy sur un bon scénario, de réaliser les objectifs et tenter de prendre le pas sur votre adversaire, que c’est intéressant de jouer à un jeu de cartes avec 4, 6 ou 8 personnes. Nous aimons beaucoup jouer à plusieurs personnes, il y a un côté convivial et souvent un aspect marrant. Si en plus, il peut y avoir des coups tordus, ça peut être d’autant plus marrant. C’est un peu l’idée de départ du second projet, réunir plusieurs personnes une fois encore autour d’un jeu mais sous une forme différente. Chaque joueur incarnerait un personnage de la Loge là aussi, mais au cours du jeu, les joueurs seront dans 2 équipes qui vont lutter l’une contre l’autre. Au début, les personnages seront cachés, seul le joueur saura quel joueur il incarne. La première phase va être d’éveiller son personnage, c’est à dire prendre conscience de l’existence du Shaal. Pour ce faire, il va falloir récolter un certain nombre d’élément (air, eau, terre, feu) et/ou les symboles de la table de dommage (épée, hache et masse) que l’on retrouvera sur les différentes cartes. Il y aura un système de pioche et défausse, et possibilité de prendre une carte défaussée avec un aspect « combat » si deux joueurs veulent la carte. Les joueurs vont se révéler au fur et à mesure et rejoindre une équipe ou l’autre (le 1er joueur choisit l’équipe du « bien » ou du « mal » et le 2ème joueur sera dans l’équipe adverse, etc.). Vient alors la 2ème phase où il va falloir prendre le pas sur l’équipe adverse, en posant les cartes des éléments sur le plateau. On retrouvera le cercle connu de l’univers Alkemy avec les éléments air, eau, terre et feu. Là aussi, cette phase permettra aux joueurs des 2 équipes de s’affronter lors de la pose des éléments. Le but va être de « gagner » les éléments. Ce que l’on a prévu, c’est que chaque personnage possède un pouvoir unique et on prévoit aussi des « variantes » de jeu.

Le cercle Génésis

Mellal : Pour terminer, l’arène d’acier, c’est quoi ?

Nicoleblond : C’est donc le 3ème projet. Quand j’ai proposé aux personnes de l’équipe de créer une journée spéciale pour les 10 ans, avec présentation de 2 projets, l’idée a été bien accueilli mais on a vu aussi la somme de travail à consacrer. Et puis je ne sais plus comment, mais cette 3ème idée m’est venue assez rapidement, on dit jamais 2 sans 3 🙂 . Lorsque j’ai parlé qu’on avait un 3ème projet, je crois qu’on pouvait entendre : « n’en jetez plus ! » 🙂 mais avec l’explication que j’ai donné, ce fût finalement accueilli avec enthousiasme. Dans la ville Acier qui est le long du Canal de la Concorde, il y a une arène qui a été bâtie pour distraire les habitants. Dans cette ville tout comme dans les villes qui longent le Canal, il y a des compagnies et cartels avec une rivalité importante, plein d’affaires suspectes, du commerce, ce qui veut dire aussi pouvoir s’entourer de « gros bras » qui vont pouvoir accomplir les sales besognes. Ainsi, l’arène est aussi une formidable scène de recrutement pour le cartel du Sabre qui est la « guilde » de la ville. Voila pour le contexte qui fait partie de l’univers Alkemy. Ce projet va mettre en scène 2 joueurs, voire peut-être 3 ou 4 joueurs, peut-être plus, on verra bien au fur et à mesure de l’avancement. Chaque joueur va jouer un « gladiateur », on repart dans l’esprit d’une carte de profil Alkemy avec des ajouts, on utilisera les dés et chaque joueur aura un deck de cartes, cartes de combat, cartes d’esquive, de mouvement, cartes spéciales de combat en fonction de l’arme utilisée. Le but est d’avoir un système de jeu assez rapide et brutal finalement, mais avec une bonne dose de tactique malgré tout. Dans ce que nous présenterons, les joueurs pourront tester avec des profils établis, mais la création d’un gladiateur sera « calibrée ». Il y aura un système de point à répartir dans les différentes caractéristiques (esprit, réflexe, défense, combat), des armes à sélectionner, en somme de quoi créer et personnaliser son gladiateur. Lors des combats, il sera possible de choisir là où l’on veut frapper l’adversaire, et en fonction des cartes choisies par les 2 joueurs, il y aura un système de bonus / malus.

Le Canal de la Concorde

Mellal : Est-ce que vous avez déjà prévu des dates de sortie pour l’un des projets, voire pour les 3 projets ?

Nicoleblond : Non. C’est encore à l’étape de développement pour l’instant, on va bien sûr tester, voir les premiers retours et la journée anniversaire sera aussi importante pour récolter les avis, les sentiments sur ces 3 projets, voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Il y a toujours un écart entre ce que l’on peut imaginer d’un jeu, élaborer quelque chose, puis une fois confronté aux joueurs, ça peut se révéler, se transformer, mettre des idées de côté, ou bien améliorer tel ou tel aspect, ou bien complètement tomber à plat. Après, le plus important dans tout ça, c’est d’avoir quelque chose qui soit destiné aux joueurs, qui soit plaisant, qui corresponde à une attente, que les joueurs qui vont tester ces 3 projets aient envie d’y rejouer. Les avis lors de cette journée seront importants et c’est pourquoi j’invite le plus grand nombre à venir lors de la journée anniversaire. D’une part ça sera une fête, 10 ans de durée de vie pour un jeu de figurines, ce n’est pas forcément évident, il y a pas mal de jeu de figurines qui ont débuté en même temps qu’Alkemy, et ils ont disparu. Alkemy est toujours là, et c’est grâce à tous les joueurs qui soutiennent le jeu chaque mois, à chaque tournoi, à chaque finale, ou bien comme lorsque l’on a lancé le kickstarter en novembre 2015. Nous avons vécu la reprise de ce jeu comme une véritable chance et c’est une chance de pouvoir continuer le développement. Pour en revenir aux 3 projets, la finalité est d’avoir des jeux qui puissent être commercialisés, c’est pourquoi il faut avoir en tête aussi ce paramètre lors du développement. Ca apporte obligatoirement des contraintes matérielles qu’il faut prendre en compte, ou en tout cas à avoir à l’esprit.

Le collecteur du Savoir pour la Garde Cobra

Mellal : Bon, et bien toutes ces réponses m’ont permis d’en savoir plus sur ce qui était indiqué sur ce satané flyer. Quelque chose à ajouter ?

Nicoleblond : Nous communiquerons assez à l’avance sur la journée anniversaire, mars ou avril 2018. Nous vous invitons à venir lors de cette journée, venir tester les 3 projets, découvrir aussi le jeu de figurines Alkemy Blitz pour ceux qui ne connaissent pas, et en profiter pour venir retirer le pledge KS pour ceux qui nous soutiendront. On vous espère nombreux pour l’anniversaire et pour la participation au KS. Merci à ceux qui soutiennent Alkemy depuis de nombreuses années, c’est reparti pour 10 ans 🙂

Litam Bint Sorhna pour la Sororité et Fadela

Les 3 ondins pour la Sororité et Fadela